La sophrologie s'invite à l'école !

Longtemps utilisée dans le cadre médical, la sophrologie est aujourd'hui présente dans les métiers du social, du développement personnel, dans le monde du travail, du sport, de l'éducation.

Etudiants stressés par la perspective des examens ou un rythme d'études épuisant, enfants ou adolescents en difficulté ou en décrochage scolaire, enseignants et personnel pédagogique démunis... Les difficultés auxquelles sont confrontées les jeunes mais aussi ceux qui les accompagnent sont nombreuses.

Le milieu scolaire est un espace où l'estime de soi, la confiance peuvent être brutalement remis en cause. La sophrologie sous forme d'ateliers ou de séances ludiques peut être un outil précieux avec un impact vraiment bénéfique sur le bien-être psychique et physique.


La sophrologie comme outil pédagogique


Méthode d'accompagnement douce, elle permet de transmettre aux enfants, adolescents, étudiants mais aussi à ceux qui les accompagnent des techniques faciles à reproduire dans leur vie quotidienne. Comme tout apprentissage, après avoir été assimilés, les exercices de sophrologie doivent être répétés pour être efficaces.

Objectif : mieux se connaître à travers l'écoute de ses ressentis, explorer ses ressources et apprendre à les mobiliser de façon positive. Cela va permettre à chacun de modifier sa posture, de mieux gérer ses tensions, de développer sa concentration, son estime de soi, celle des autres et de ce fait, se rendre plus disponible à l'enseignement.


La sophrologie crée du lien et redonne du sens au processus éducatif


De la maternelle au lycée, aux grandes écoles, les établissements sont de plus en plus nombreux à vouloir tenter l'expérience de la sophrologie. Les exemples fleurissent des initiatives mises en place. Le Nouvel Observateur, dans son édition du 23 au 29 janvier 2020 intitulée « L'attachement est la clé du bonheur » relaie un exemple au sein des établissement scolaires de Seine-Saint-Denis classés en REP + (Réseau d'Education Prioritaire).

Certains établissements ont proposé à leurs équipes pédagogiques une initiation à la sophrologie. Voici le retour d'un prof de math, qui après avoir été formé a décidé de faire mieux respirer ses élèves : « Au début j'en avais deux qui jouaient le jeu. Petit à petit, toute la classe nous a rejoints. » Il constate moins d'excitation et des relations qui ont changé. « La sophrologie permet de tisser des liens. Ces élèves ce sont des petites bombes émotionnelles »

« Dans une atmosphère d'effervescence continue, ça nous a apporté beaucoup de calme, une bulle d'oxygène » insiste une enseignante de maternelle. La sophrologue, à l'origine de ces formations en Seine-Saint-Denis en est convaincue « Il faut créer du lien, instaurer une relation de confiance, de bienveillance » « Et surtout l'incarner ».


Ce que permet la sophrologie et la posture de sophrologue !




35 vues

© 2019 Cécile Maître Roux Sophrologie